Témoignage de Rawan Alhomaimat étudiante à l’Institut d’Urbanisme de Grenoble

Rawan Alhomaimat revient sur son expérience à l’Institut d’Urbanisme de Grenoble de l’Université Pierre-Mendès-France .

"Ça a toujours été mon rêve de compléter mes études supérieures en France. Cela a été possible après une année de préparation sur internet et de recherche d’écoles. Ce processus m’a semblé vraiment difficile, sans oublier qu’il me fallait préparer mon book de projets que je considérais comme mon passeport pour la France et plus largement pour le monde entier. En 2013, j’ai fini mes études à l’école d’architecture à l’Université de Jordanie. Après une petite expérience professionnelle, j’ai réalisé que ce qui m’intéresse le plus c’est l’architecture humanitaire, là où on influence les conditions de vie des êtres humains et on ajoute de vraies valeurs humaines.

Quand j’étais au Collège du Rosaire, j’ai obtenu mon diplôme B1 en langue française et un bon classement qui m’a permis de gagner un séjour linguistique à Boulogne Sur Mer en 2007. En 2009, j’ai obtenu mon diplôme approfondi en langue française (DALF) à l’Institut Français de Jordanie, et malgré cela, je suis arrivée en France avec une inquiétude linguistique car c’est la première fois que j’allais faire des études en Français.

Le 1er septembre 2014, je suis arrivée en France, à Grenoble, une ville chaleureuse dans le sud. J’étais acceptée à l’Institut d’Urbanisme de Grenoble (IUG) à l’Université Pierre-Mendès-France pour un Master "Urbanisme, Habitats et Coopération Internationale" enseigné en français.

A l’IUG, j’apprends l’histoire des villes, des doctrines urbanistiques, l’analyse des mutations territoriales, le droit et les montages opérationnels. Je participe également à plusieurs ateliers dans le contexte de la mise en œuvre des projets internationaux et des programmes de coopération et d’aide au développement économique et social.
En mars 2015, j’ai été sélectionnée suite à un concours pour participer à un atelier de design à Shanghai à l’université de Tongi, la meilleure école d’architecture et d’urbanisme en Chine. Ça a été une expérience inoubliable. Il s’agissait d’un projet d’architecture humanitaire où j’ai eu la chance de collaborer avec des étudiants chinois et de présenter mon projet devant un jury international composé de professeurs français, chinois, allemands et suisses.
Ma vie en France ne se restreint pas aux études. En France, il y a aussi une richesse culturelle présente partout, dans les villes, en architecture, dans le mode de vie mais aussi chez les français. J’ai partagé le repas de Noël, les crêpes à La Chandeleur avec mes amis français et en retour, je leur ai présenté des plats du Moyen-Orient.
Mon expérience ici n’est pas encore finie, je vais poursuivre en Master 2 l’année prochaine pour continuer à approfondir mes connaissances en faisant une formation en alternance."

Rawan Alhomaimat, Ingénieure Architecte et étudiante M1 UHCI de la Jordanie

JPEG

JPEG

JPEG

Dernière modification : 08/04/2015

Haut de page