Syrie - Utilisation d’armes à sous-munition [ar]

Déclaration du porte-parole

La France condamne l’utilisation des bombes à sous-munition que les djihadistes de l’"Etat islamique" auraient, selon "Human Rights Watch", utilisé au moins à deux reprises cet été au nord de la Syrie. Ces armes, interdites par la convention d’Oslo, ont des conséquences dramatiques pour les populations civiles, y compris après la fin des conflits.

Nous rappelons que le régime syrien a également utilisé de telles armes contre sa propre population à des dizaines de reprises depuis deux ans, ainsi que d’autres armes extrêmement destructrices telles que les barils d’explosifs, lâchés presque quotidiennement sur les quartiers résidentiels d’Alep et d’ailleurs.

Le régime syrien comme l’"Etat islamique" commettent des crimes de masse, qui ne devront pas rester impunis.

Dernière modification : 03/09/2014

Haut de page