Séminaires de formation sur la contrefaçon de médicaments

Trois séminaires de formation sur la contrefaçon de médicaments, d’une durée de deux ou trois jours ont été organisés du 14 au 18 février 2016, à l’hôtel Bristol d’Amman par « REPT falsified medecines », sur financement Européen.

L’ambassade de France a soutenu la mise en place de ces séminaires au bénéfice d’une vingtaine de juges et procureurs, une trentaine de douaniers et une trentaine de policiers. Le projet REPT vise à soutenir les autorités impliquées dans la lutte contre la production et le trafic de médicaments et plus particulièrement les autorités judiciaires, les forces de l’ordre et les douaniers afin de répondre plus efficacement à ce phénomène.

Neuf experts français, magistrat, pharmacien, commissaire de police, gendarmes de l’office central de lutte contre les atteintes à l’environnement et à la santé publique et des douaniers ont animé ces sessions avec l’assistance d’un procureur jordanien et des membres de la « jordan food and drug administration ».

Les participants des trois groupes, vivement intéressés par ces travaux ont activement participé et se sont enrichis de leurs pratiques mutuelles pour pouvoir lutter plus efficacement contre cette forme de délinquance.
Des séminaires et rencontres à portée régionale suivront prochainement ces trois premières actions.

Dernière modification : 18/02/2016

Haut de page