Le Prix de l’Arc de Triomphe : une course de prestige

JPEGLe Qatar Prix de l’Arc de Triomphe
est sans conteste un des plus grand rendezvous
sportifs du galop international. La
90ème édition de cet événement exceptionnel
se déroulera le samedi 1er et le dimanche 2
octobre 2011 à l’hippodrome de
Longchamp. L’élite internationale des
jockeys et les meilleurs pur-sang de la
planète s’affronteront sur la distance à plat
de 2400 mètres. Réputée dans le monde
entier pour son ambiance sensationnelle,
mais aussi et surtout pour la qualité des
chevaux, cette rencontre de prestige réunit
enjeux et participants d’exception.

Le 1er octobre 2011, l’hippodrome de
Longchamp ouvre ses portes pour le week-end le plus attendu de l’année. Entraîneurs, éleveurs,
jockeys, propriétaires et turfistes du monde entier se presseront au rendez-vous hippique le mieux doté
d’Europe. Ces passionnés se réunissent pour assister à deux championnats du monde : celui des pursang
et celui des pur-sang arabes. En 2008, un partenariat a été scellé, jusqu’en 2022, avec le Qatar
Racing and Equestrian Club, ce qui a ajouté un enjeu économique et un écho retentissant à ce
formidable week-end hippique.

Au cours des deux jours de la compétition organisée par la société France Galop, se déroulent
sept courses de Groupe I (le plus haut niveau de courses) et quatre courses de Groupe II pour pur-sang,
ainsi que deux courses de Groupe I pour pur-sang arabes. Au total, 7,2 millions d’euros sont octroyés
lors de ce week-end, dont 4 millions d’euros au titre du Qatar Prix de l’Arc de Triomphe (2,3 millions
au gagnant).

Réunissant les meilleurs galopeurs du monde, le Prix de l’Arc de Triomphe, qui se court le
premier dimanche d’octobre sur l’hippodrome de Longchamp, met en compétition les plus rapides pursang,
mâles et femelles de trois ans et plus, sur la distance classique de 2 400 mètres. Le temps record
de l’Arc a été établi, en 1997, par Peintre Célèbre en 2’24’’60. « Le jour de l’Arc, il y a une atmosphère
unique à Longchamp, car au public français s’ajoutent les Anglais, les Japonais, etc… et la ferveur est
extraordinaire », s’enthousiasme le jockey Gérald Mossé, qui totalise à ce jour plus de 1300 victoires.

Cette 90ème édition réunira 117 chevaux, mais 25 au maximum prendront le départ. « Nous
sortons le cheval pour un vrai galop dix jours avant, puis nous laissons retomber la pression jusqu’au
jour J », indique l’entraîneur François Rohaut. Dix minutes avant le départ, les chevaux sont présentés
dans une aire réservée à cet effet : le rond de présentation. Remarquable par sa grâce, le pur-sang se
distingue des autres races par sa taille, son galbe et la finesse de ses membres.

L’hippodrome de Longchamp fait figure de leader parmi les champs de course du monde entier.
Le profil de la grande piste est envié par les plus grandes nations hippiques : un parcours de 2400
mètres particulièrement sélectif. Temple mythique des courses de pur-sang, l’hippodrome de
Longchamp s’étend sur environ 17 hectares. Dans les tribunes, plus de 50 000 personnes viennent
assister à ce spectacle remarquable. Il s’agit d’un public venu du monde entier. Environ 80 nationalités
différentes y sont représentées. Plusieurs milliers de Britanniques traversent la Manche pour assister à
ce prestigieux week-end. Ils possèdent d’ailleurs une tribune, la tribune des Anglais, qui n’est
accessible que pendant ce week-end.

Depuis sa première édition, le 3 octobre 1920, le Prix de l’Arc de Triomphe est devenu la plus
importante épreuve internationale de plat. Ce rendez-vous de l’excellence a permis à la France de
figurer parmi les grandes nations organisatrices de courses hippiques. C’est la course qui attire le plus
de parieurs à travers la planète, avec des enjeux considérables. La course est suivie par un milliard de
téléspectateurs à travers le monde.

Annik Bianchini

Site Internet :
www.prixarcdetriomphe.com

Dernière modification : 02/10/2011

Haut de page