La première pierre du projet de Wadi Al arab

Le Premier Ministre, l’Ambassadeur de France, et le Ministre de l’Eau et de l’Irrigation posent la première pierre du projet Wadi Al Arab II qui vise à augmenter de 40% le volume d’eau potable dans les gouvernorats du Nord, en présence d’un représentant de l’Union Européenne

Le projet vise à prélever 30 Millions de m3 d’eau dans le King Abullah Canal au Nord de la vallée du Jourdain, de la traiter et de la transporter 800 m plus haut jusqu’au réservoir de Zabda en périphérie d’Irbid, afin d’alimenter l’ensemble des gouvernorats du Nord.

Le cout du projet s’élève à 112 millions de dollars. La BEI finance 50% du cout du projet, l’AFD finance 40% de son cout et l’UE finance 10% au moyen d’une subvention provenant de la facilité d’investissement du Voisinage.

Ce projet permettra d’augmenter l’offre en eau potable de plus de 40% et de réduire la tension sur les ressources en eau dans les gouvernorats du nord, en particulier entre les communautés hôtes et les réfugiés.

Dernière modification : 15/05/2017

Haut de page