Coopération franco-jordanienne dans le combat en montagne

Dans le cadre de l’amélioration des capacités de l’armée jordanienne à intervenir en tout temps et sur tous les terrains, la France a mis en place un programme de coopération visant à former une compagnie du 61ème bataillon au combat, déplacement et occupation en montagne.

Dans le cadre de l’amélioration des capacités de l’armée jordanienne à intervenir en tout temps et sur tous les terrains, la France a mis en place un programme de coopération visant à former une compagnie du 61ème bataillon au combat, déplacement et occupation en montagne.

PNG

Un partenariat ambitieux initié en 2016

Ce programme, mis en œuvre grâce aux compétences de la 27ème brigade d’infanterie de montagne et ses experts, a pour objectif de délivrer aux forces spéciales jordaniennes, les capacités suivantes :

- pouvoir intervenir dans les zones accidentées et désertiques du territoire jordanien.

- permettre aux troupes de montagne française d’appréhender et de maîtriser les contraintes spécifiques des massifs montagneux en Orient.

Afin d’atteindre ces objectifs, un ambitieux plan de coopération, articulé autour de formations en France et en Jordanie, a été développé. La densité de ce programme, composé de nombreux échanges, démontre l’implication forte de la France dans la lutte contre le terrorisme.

PNG

Ainsi, la France a décidé, à l’automne 2016, la mise en place d’un coopérant permanent expert montagne auprès des forces spéciales jordaniennes. Ce dernier est en charge de l’encadrement de la formation au quotidien sur le territoire jordanien, ponctuée de quelques missions d’expertise venues de France.
Dans le cadre d’une de ces missions, deux experts du 27ème bataillon de chasseurs alpins sont venus épauler le coopérant montagne dans la conduite d’un stage de niveau II (chef d’équipe) au Bataillon 61, du 15 avril au 13 mai 2017. Pendant un mois, les experts ont formé une vingtaine de stagiaires jordaniens.

Réalisation d’un exercice grandeur nature : l’ascension du Jabal Rum

Ce mois de mai a vu une section de la compagnie montagne réaliser l’ascension puis la traversée intégrale du JABAL RUM, sommet emblématique du Sud jordanien.
Pour atteindre leur objectif, les militaires jordaniens ont emprunté une voie bédouine difficile et très engagée.

Cette traversée a nécessité deux jours de progression ainsi que l’emploi d’équipement d’alpinisme spécialisé (en partie financée par la Direction de la coopération et de sécurité de Défense) pour sécuriser de nombreux passages techniques très exposés (cotation escalade 3, 4).

PNG

Avec un déplacement au milieu de falaises austères et difficiles d’accès, les nouveaux spécialistes montagne jordaniens ont fait appel à leurs récentes connaissances pour installer plusieurs équipements de passage (lignes de cordes fixes permettant le franchissement en toute sécurité de la troupe).

Cet exercice s’est déroulé dans d’excellentes conditions et a permis au personnel de la compagnie montagne du Bataillon 61 de gagner en confiance dans ses nouvelles capacités de franchissement montagne. Il illustre la philosophie de la formation à la française, bien distincte des autres : amener un partenaire à acquérir une capacité et à la mettre en œuvre en toute autonomie.

PNG

Au mois de juillet 2017 une section jordanienne de la compagnie montagne du Bataillon 61 se rendra en France au Groupement d’aguerrissement Montagne (GAM), pour suivre une formation sur le combat alpin. Cette première phase de formation s’achèvera cet automne par la conduite conjointe d’un exercice tactique en Jordanie.

Dernière modification : 13/06/2017

Haut de page