La France soutient l’accès à l’emploi des populations vulnérables en Jordanie

PNG

Communiqué de presse 27 mars 2018

Le mardi 27 mars 2018, en présence du ministre du travail, S. Exc. Samir MURAD et de l’ambassadeur de France en Jordanie, S. Exc. M. David BERTOLOTTI, le directeur de Business Development Centre (BDC), M. Nayef STETIEH, la directrice de Jordan Education for Employment (JEFE), Mme Ghadeer KHUFFASH, et M. Ibrahim SAFADI directeur de Luminus Group ont signé avec le directeur de l’Agence française de développement à Amman, M. Luc Le Cabellec, trois conventions pour financer à hauteur de 8 m€ des projets dans le secteur de la formation professionnelle et de l’accès à l’emploi.
Avec ces projets, la Jordanie est le premier pays à bénéficier de la nouvelle initiative régionale SAWA mise en œuvre par l’Agence française de développement. Cette initiative vise à répondre aux besoins des populations vulnérables au Moyen-Orient. Les projets retenus doivent permettre, d’une part, de renforcer l’employabilité des jeunes jordaniens et des populations réfugiées en améliorant les dispositifs de formation professionnelle et en les adaptant aux besoins des entreprises ; et d’autre part d’assurer un accompagnement vers l’emploi pour les populations vulnérables en développant des dispositifs d’appui et d’orientation vers l’emploi salarié, l’auto-emploi ou la création de micro entreprise.

Les trois organisations, sélectionnées après un appel à projet rigoureux, travailleront étroitement avec les institutions jordaniennes compétentes, notamment le MOPIC, le ministère du Travail, l’opérateur public Vocational Training Corporation (VTC) et les représentants du secteur privé (organisations professionnelles, chambres de commerce et d’industrie). LMNS interviendra essentiellement à Amman et Irbid dans le secteur de l’hôtellerie tandis que BDC et JEFE interviendront sur les cinq gouvernorats du nord (Amman, Irbid, Mafraq, Ajloun et Jerash), respectivement sur les secteurs de la manufacture et de l’hôtellerie.

A terme, ce programme de 36 mois bénéficiera à 4600 jordaniens et syriens, dont 50% de femmes.

L’ambassadeur, David BERTOLOTTI, a rappelé durant la cérémonie l’engagement depuis plus de deux ans de la France dans le secteur de la formation professionnelle soulignant que ce nouveau financement de 8 millions d’euros de l’Agence française de développement allait permettre d’amplifier l’action de la France dans ce secteur au service de l’emploi et de la jeunesse en Jordanie. Il a également indiqué que ces projets s’inscrivaient dans les stratégies nationales définies par les autorités jordaniennes en matière d’emploi, de croissance économique et de développement des ressources humaines. L’ambassadeur a insisté sur la qualité des organisations sélectionnées (BDC, JEFE et LMNS) qui disposent d’une expérience reconnue et entretiennent des relations étroites avec le secteur privé, partenaire essentiel de la réussite des projets.

L’accès à l’emploi et à la formation professionnelle constitue un nouveau secteur d’engagement pour l’Agence française de développement qui intervient depuis 2006 en Jordanie. Pour mémoire, l’AFD a mobilisé au cours des dix dernières années plus de 1,3 milliard d’euros pour soutenir la résilience du Royaume grâce à des projets dans de multiples secteurs tels que l’eau, l’énergie, le développement local ou les transports./.

Dernière modification : 29/03/2018

Haut de page