La France signe deux accords avec la Jordanie pour améliorer la distribution d’eau

Le Ministre du Plan et de la coopération internationale, Son Excellence Imad Fakhoury a signé, le 30 novembre 2016 à Amman, Jordanie, deux accords de financement avec Mme Laurence Breton-Moyet, Directrice Exécutive de l’Agence Française de Développement (AFD) en présence de M. David Bertolotti, Ambassadeur de France en Jordanie et Andrea Fontana, Ambassadeur de l’Union européenne en Jordanie.

Le premier projet vise à améliorer la distribution de l’eau dans les deux plus grandes villes du Nord, Irbid et Ramtha. Grâce aux projets approuvés l’année dernière et actuellement mis en œuvre par la France, l’Allemagne et l’Union européenne, l’approvisionnement en eau dans les gouvernorats du Nord augmentera de 50% à l’horizon 2018. Le nouveau projet appuiera la distribution de cette eau supplémentaire dans les villes d’Irbid et Ramtha, soutiendra Yarmouk Water Company pour la gestion efficace de cette nouvelle infrastructure et permettra l’amélioration de l’accès à l’eau pour 10 000 ménages vulnérables. L’ensemble du projet sera cofinancé par la France grâce à un prêt très concessionnel de 32 millions d’euros de l’AFD, une subvention de l’Union européenne d’un montant de 40 millions d’euros de et de l’Allemagne grâce à une combinaison de prêts et de dons mis en œuvre par KfW. Ce projet constitue donc une réponse collective des donateurs européens à l’un des besoins les plus urgents du pays. Il fait partie de la réponse européenne à la crise des réfugiés et des engagements pris lors de la conférence de Londres.

Le deuxième projet consiste en un appui budgétaire de 100 millions d’euros par l’AFD pour soutenir les municipalités dans le cadre de la nouvelle loi municipale. Le projet vise à améliorer les capacités de gestion financière des municipalités et le rôle de la Banque de développement des villes et des villages (CVDB) pour financer le développement municipal. Les municipalités jouent un rôle clé dans la fourniture des services publics dans tout le pays et sont à l’avant-plan de la réponse à la crise des réfugiés. Ils jouent un rôle central dans la politique de développement local et de décentralisation. Des revenus plus prévisibles, une meilleure collecte des taxes, de meilleurs outils de gestion et d’information et des services financiers renouvelés par le CVDB, qui seront soutenus par ce financement, devraient accélérer le développement municipal.

L’AFD marque cette année 10 ans d’activité en Jordanie. Grâce à 43 projets achevés ou en cours, l’AFD contribue à améliorer l’accès à l’eau pour plus de 80% de la population, cofinance 25% de la capacité totale d’énergie renouvelable et finance le BRT d’Amman qui devrait transporter jusqu’à 315 000 passagers par jour.

Dernière modification : 30/11/2016

Haut de page