La France s’engage en faveur de l’éducation des enfants jordaniens et syriens

L’ambassadeur visite le centre para-éducatif « Makani » dans le camp de Baq’a, au nord d’Amman

PNG

Le 23 mai 2017, l’Ambassadeur de France, M. David Bertolotti, s’est rendu dans le camp palestinien de Baq’a, au nord d’Amman, en compagnie du ministre de l’éducation, M. Omar Razzaz, du PDG d’Orange Jordanie, M. Jérome Henique, et du représentant de l’UNICEF en Jordanie, M. Robert Jenkins, pour y visiter un centre « Makani ».

Le programme Makani

Le programme « Makani », mis en œuvre par l’UNICEF, est destiné à offrir à des enfants jordaniens, syriens ou d’autres nationalités, des programmes para-éducatifs ou de rattrapage scolaire. L’action éducative de l’UNICEF dans son ensemble, a bénéficié d’un soutien financier français de 5,4 millions d’euros pour les années 2015 et 2016 en Jordanie. Près de la moitié de ce soutien de la France est allé au programme « Makani », ce qui a permis de financer l’ouverture de douze centres « Makani » gérés par l’ONG « Save The Children Jordan ».


La France mobilisée en faveur des pays touchés par la crise syrienne

La France attache une importance particulière au soutien à l’Education, qui est essentiel au développement de la Jordanie et qui, demain, sera indispensable à la reconstruction de la Syrie. Lors de la conférence de Londres, le 4 février 2016, la France avait annoncé qu’elle consacrerait un effort particulier à ce domaine.
En Jordanie, l’aide humanitaire mobilisée par la France depuis 2012 s’élève à 51 millions d’euros.

Dernière modification : 30/05/2017

Haut de page