La France réaffirme son soutien à la Jordanie à travers la signature de 3 conventions de financement à hauteur de 250m€ en soutien aux secteurs de l’eau & de la justice

La France réaffirme son soutien à la Jordanie à travers la signature de 3 conventions de financement importantes en soutien aux secteurs de l’eau et de la justice.

La France réalise ses engagements de soutien à la Jordanie pris lors de la Conférence de Londres en février 2019 à travers la signature, le même jour, de deux projets distincts portés par l’Agence Française de Développement (AFD), pour un montant total de 250 millions €.

La cérémonie de signature a eu lieu ce mercredi 18 décembre au Ministère du Plan et de la Coopération Internationale (MoPIC), en présence des Ministres du Plan et de la Justice.

Dans le secteur de l’eau, l’AFD soutient le programme de politique publique de la Jordanie pour les années 2019 et 2020 à travers un financement de 150 millions €. Elle accompagne ainsi les efforts du gouvernement en faveur de l’équilibre financier du secteur.
Le second projet dans le secteur, d’un montant de 60 millions €, vise à améliorer la collecte et le traitement des eaux usées dans le gouvernorat de Balqa à travers la construction d’une station d’épuration (en remplacement d’une station existante défaillante et surexploitée). Ce projet d’assainissement doit bénéficier à près de 220 000 personnes. L’eau traitée sera ensuite réutilisée à des fins d’irrigation dans la vallée du Jourdain, libérant un volume équivalent d’eau potable pour la consommation domestique. Enfin, grâce à la production d’énergies renouvelables sur site, 70% des besoins énergétiques de la station d’épuration seront directement couverts, réduisant l’empreinte carbone du projet. L’AFD soutient ainsi clairement la politique d’atténuation et d’adaptation au changement climatique du gouvernement jordanien ainsi que la contribution de la Jordanie à la réalisation de l’Accord de Paris.

Dans le secteur de la Justice, l’AFD soutient la Jordanie dans la mise en œuvre de la réforme du secteur de la Justice impulsée par le Roi Abdullah II, grâce à un prêt de politique publique de 40 millions €. Ceci, tout particulièrement en matière de justice civile et commerciale. A travers la modernisation des infrastructures judiciaires et l’amélioration des procédures, le projet vise à renforcer la crédibilité et l’efficience du système judiciaire jordanien au bénéfice des citoyens. La réhabilitation du Palais de Justice d’Abdali ainsi que la construction d’une nouvelle Cour d’Appel pour Amman vont améliorer l’accessibilité des justiciables aux services judiciaires. La spécialisation et la professionnalisation des juges et personnels de Cours civiles permettront de réduire le temps de traitement des affaires, augmentant ainsi la confiance des citoyens dans leurs institutions. Enfin, des actions ciblées de professionnalisation des juges en matière de justice commerciale encourageront la création d’un environnement d’affaires attractif pour les investisseurs nationaux et étrangers en Jordanie.

Avec ces trois signatures, la France réaffirme son soutien durable à la Jordanie afin de répondre aux nombreux défis auxquels elle fait face actuellement.

Dernière modification : 19/12/2019

Haut de page