La France a décidé d’apporter une aide humanitaire aux réfugiés syriens se trouvant sur le sol jordanien.

Cette aide se répartit entre :

- une subvention à la Jordan Hashemite Charity Organization,

- une aide à Médecins du Monde dans le secteur de la prise en charge psychologique et psychiatrique,

- une aide à Handicap International pour la prise en charge d’une centaine de blessés,

- une aide destinée aux veuves et orphelins syriens.

Ces efforts s’inscrivent dans le cadre de la concertation constante entre la France et la Jordanie sur les questions régionales, et en particulier sur la crise syrienne. Lors de son entretien du 3 juillet avec Sa Majesté le Roi Abdallah II, le Président de la République, M. François Hollande, avait salué la mobilisation de la Jordanie pour accueillir les Syriens fuyant la répression. Cette aide financière vient témoigner de notre engagement, sur le terrain, aux côtés de la Jordanie.

Cette aide vient s’ajouter à l’effort global de la France dans le domaine humanitaire à destination des civils syriens victimes de la crise que connaît leur pays.

Sur les 2M € du fonds humanitaire français mis en place le 14 février 2012, 90% sont à ce jour engagés, dont 29% pour les réfugiés dans les pays voisins. D’autre part, la France a réservé 150 000 € pour le HCR en Syrie et autant en Jordanie, en Turquie et au Liban, soit un total de 600 000 €.

La contribution totale de la France s’élève donc à 2,6 M€. 44% ont été versés aux agences humanitaires des Nations-Unies et au CICR.

Outre ce soutien à titre bilatéral, la France a défendu la nécessité d’une augmentation de l’aide de l’Union européenne aux pays voisins de la Syrie accueillant des flux de réfugiés.

Par ces efforts, la France témoigne de sa solidarité avec le peuple syrien, auquel elle apporte parallèlement tout son soutien politique pour faire cesser la répression barbare qui le frappe.

Dernière modification : 15/01/2013

Haut de page