LE LYCEE FRANÇAIS D’AMMAN CHANGE DE NOM !

L’ambassadeur de France en Jordanie, M. David Bertolotti, a participé dimanche 18 novembre 2018, en présence de représentants des ministères de l’Education et de la Jeunesse, à la cérémonie de changement de nom du Lycée français d’Amman qui s’appelle désormais « Lycée Français international d’Amman ».

Ce changement vise à souligner la dimension internationale de l’établissement qui réunit plus de 600 élèves issus de 35 nationalités différentes et où cinq langues sont enseignées : le français, l’arabe, l’anglais, l’allemand et l’espagnol. Le caractère international du Lycée est également renforcé par son appartenance au réseau mondial de l’Agence de l’Enseignement pour le Français à l’Étranger (AEFE), l’opérateur français du ministère de l’Europe et des Affaires étrangères pour l’enseignement français à l’étranger fédérant près de 500 établissements.

Ouvert en 1972, le LFIA rayonne aujourd’hui sur deux sites : il accueille l’école primaire à Deir Gbhar et le collège/lycée sur la route de l’aéroport. Chaque année, ses effectifs croissent de 10 %. Ouvert sur l’international, le LFIA est également très ancré dans la vie locale ammanite et accueille un nombre grandissant de Jordaniens (40% des effectifs en maternelle). L’enseignement de l’arabe commence dès l’âge de deux ans, celui de l’anglais dès 4, le français restant le dénominateur commun.

Homologué par le ministère de l’Éducation nationale français à partir de 1982, gage de la qualité académique de l’établissement, le LFIA a vu en 1990 son diplôme du baccalauréat reconnu par le ministère de l’éducation jordanien comme équivalent du « tawjihi », diplôme permettant d’accéder aux études supérieures en Jordanie.

Le LFIA est réputé pour son excellence académique. Près de 100% des élèves obtiennent le baccalauréat, très souvent avec mention, ce qui leur permet de poursuivre leurs études dans les plus prestigieux campus universitaires en France, enEurope ou ailleurs.

Le LFIA est également pleinement inséré dans le réseau de coopération français en Jordanie : l’Institut Français de Jordanie propose des cours de français aux parents et des camps de vacances aux enfants ; l’Institut français du Proche-Orient, un institut de recherche, y intervient régulièrement pour vulgariser ses travaux auprès des élèves, notamment sur le patrimoine archéologique jordanien ; Campus France apporte une assistance aux élèves en matière d’orientation vers l’enseignement supérieur français, le tout sous le « parapluie » de l’ambassade et notamment de son service culturel. Le Lycée français contribue aussi de par son action éducative et la présence d’environ 40% d’élèves jordaniens à la promotion de la francophonie dans le Royaume.

Lors de la cérémonie qui s’est déroulée en présence des parents d’élèves et de plusieurs personnalités du monde éducatif et culturel en Jordanie, l’ambassadeur a déclaré : « Que de chemin parcouru depuis 1972, date de création de l’école française dans un petit quartier de la ville, à l’époque excentré. Aujourd’hui, l’école primaire de Deir Ghbar fournit les plus gros bataillons d’élèves à l’école avec plus de 400 enfants inscrits. Je me réjouis tout particulièrement du nombre croissant d’élèves jordaniens qui nous rejoignent. Ils représentent 40% de nos élèves en maternelle, balayant ainsi certaines idées reçues, comme celle selon laquelle l’école française serait « une école en français pour les Français ». Cette évolution témoigne de la confiance que les familles du Royaume accordent à l’éducation « à la française » ». David Bertolotti a également rappelé que choisir l’enseignement français, c’était aussi l’assurance de pouvoir poursuivre ses études supérieures dans les plus prestigieuses universités françaises ou internationales.

Dernière modification : 19/11/2018

Haut de page