L’Institut français célèbre pour la première fois la nuit de la poésie arabe le 17/11/2019

PNG

Communiqué de presse

L’Institut français de Jordanie célèbre pour la première fois la nuit de la poésie arabe le 17 novembre prochain

L’Institut français de Jordanie participe pour la première fois à la Nuit de Poésie Arabe. Il s’agit d’un événement coordonné par l’Institut du Monde Arabe à Paris dans plusieurs villes arabes pour la 4ème année consécutive. La première édition en Jordanie aura lieu le dimanche 17 novembre 2019 à partir de 18h00 à l’Institut français de Jordanie.

Instaurée après les attentats de Paris du 13 novembre 2015, la nuit de la poésie a été pensée comme une nuit de dialogue de l’union et de la paix autour des arts poétiques. Cet événement résonnera à travers de nombreuses villes du monde arabe : Abou Dhabi, Alger, Annaba, Bagdad, Beyrouth, Le Caire, Casablanca, Constantine, Djeddah, Doha, Fès, Khartoum, Manama, Marrakech, Mascate, Meknès, Rabat, Riyad, Tunis et, pour la première fois, Amman.

Durant cette soirée, la poésie va envahir tous les espaces de l’Institut Français de Jordanie et mettra à l’honneur les poètes jordaniens. La première partie de la soirée sera consacrée à la découverte des poèmes de Walid Alswairki, en arabe et en français. Poète et traducteur littéraire, il a publié en 2006 un recueil de poèmes, Ailes et blanches du désespoir, et a traduit une vingtaine de livres d’auteurs francophones et hispanophones.

La seconde partie laissera place à une performance du poète Hisham Bustani accompagnée des créations audiovisuelles de Kazz Torabyeh. Hisham Bustani, auteur jordanien primé, a écrit cinq recueils de nouvelles et de poèmes. Reconnu pour son style audacieux et sa narration unique, une grande partie du travail s’articule autour des questions liées aux changements sociaux et politiques, et plus particulièrement à l’expérience dystopique de la modernité postcoloniale dans le monde arabe.

Son acolyte, Kazz Torabyeh, rappeur, auteur-compositeur, producteur et artiste jordanien, a été reconnu à l’international grâce à son album Ghorbah sorti en 2011 avec son groupe de rap « Torabyeh ». Après avoir sorti plusieurs albums, il continue à expérimenter et à repousser les limites des mots et de la musique en mettant en scène des rappeurs du Moyen-Orient à des étapes différentes de leur carrière.
Cet évènement est gratuit et ouvert à tous.

L’ensemble des informations sur la nuit de la poésie à Amman le dimanche 17 novembre 2019 à 18h est disponible sur le site de l’Institut et sur les réseaux sociaux.

Contact :

Ali KHAIR

Institut Français de Jordanie

Tel. + 962 (0) 6 4612658 / M +962 (0) 797574589
communication@ifjordan.com

JPEG

Dernière modification : 12/12/2019

Haut de page