L’Ambassadeur de France met les femmes à l’honneur

Dans le cadre du projet « Femmes d’avenir en méditerranée » (FAM), financé par la France en partenariat avec ONU Femmes et l’Union Pour la Méditerranée (UPM), S.E. M David BERTOLOTTI, Ambassadeur de France en Jordanie, a convié à un déjeuner de travail, les représentants d’ONU Femmes et les bénéficiaires jordaniennes du programme issues des secteurs public et privé.

Ce déjeuner a été l’occasion de recueillir leurs témoignages et d’évaluer l’impact des formations suivies en France sur leurs vies, à la fois professionnelle et personnelle.
Trois des bénéficiaires, Abeer NASSAR, Raisa MAJDALAWI et Falak SROUR, qui exercent dans la fonction publique jordanienne et qui ont participé en octobre 2015 à la formation de l’Ecole Nationale d’Administration (ENA) « Femmes et Leadership en méditerranée », ont toutes exprimé leur grande satisfaction et affirmé l’intérêt d’une telle formation. Cette dernière a eu sans aucun doute un impact sur leurs pratiques au quotidien dans le milieu professionnel. Si elles avouent que les changements structurels seront difficiles et longues pour atteindre l’égalité et la parité dans la fonction publique jordanienne, elles reconnaissent que la formation a renforcé leur confiance en leurs capacités et compétences et leur a donné le courage de postuler à des fonctions dans la haute hiérarchie administrative.

Lina EJEILAT, rédactrice en chef de la plateforme média en ligne 7iber a, quant à elle, bénéficié du volet formation conçu par Sciences Po Paris qui s’adresse tout particulièrement aux femmes actives dans le secteur privé et la société civile et qui a eu lieu en mai 2016. Lina EJEILAT a confirmé l’importance d’une telle formation qui permet d’échanger les bonnes pratiques entre femmes de pays différents du pourtour méditerranéen. Elle a, néanmoins exprimé le souhait de voir ce type de rencontres s’ouvrir à d’autres pays, y compris européens.

Le déjeuner s’est terminé par un bilan rapide de l’avancement du projet en Jordanie. ONU Femmes, opérateur du projet en Jordanie, a déjà réalisé des formations pour plus de 120 fonctionnaires jordaniennes et 69 fonctionnaires de la Municipalité du Grand Amman. Le projet prendra fin en 2017.

JPEG

Dernière modification : 18/10/2016

Haut de page