FAQ service des visas – crise sanitaire COVID 19

FAQ service des visas – crise sanitaire COVID 19

J’ai effectué une demande de visa et mon dossier est à l’Ambassade.

Dossiers de visas de court séjour (Schengen et Outre-Mer) :

Si vous avez déposé une demande de visa avec un dossier complet avant la période de confinement, vous bénéficierez de la possibilité, lorsque l’activité de délivrance des visas reprendra, de solliciter la gratuité des frais de visas pour une prochaine demande, sur présentation de la quittance de votre demande non traitée. En revanche, les frais de prise de rendez-vous devront être acquittés à nouveau à MVA.

Dossiers de demande de visas de long séjour :

Les dossiers de demande de visas long séjour conservés à l’Ambassade de France continueront à être traités après la période de confinement imposée par la France et par la Jordanie.

Dans certains cas, la suspension de l’activité conduira les demandeurs de visas de long séjour à renoncer à leur projet (étudiants, salariés notamment) ; dans cette hypothèse, les dossiers seront rendus aux intéressés. Lorsque l’activité reprendra, les frais de visas pourront être remboursés sur demande des intéressés mais pas les frais de service versés à MVA.

Mon passeport est à l’Ambassade de France et je souhaite le récupérer.

Les demandeurs souhaitant récupérer leur passeport doivent prendre en compte les instructions de confinement ordonnées par le gouvernement jordanien.

Pour les cas d’urgence avérés, vous êtes invités à en communiquer la raison à l’adresse visas.amman-amba@diplomatie.gouv.fr . Le service des visas reviendra vers vous.

J’ai un visa Schengen, mais je ne peux pas l’utiliser en raison de la crise sanitaire.
Lorsque l’activité de délivrance des visas aura repris, vous pourrez effectuer une nouvelle demande de visa. La gratuité des frais de visa sera accordée, mais pas les frais de prise de rendez-vous qui devront être versés à MVA.

Vous pourrez bénéficier d’une procédure simplifié en présentant les justificatifs suivants :

• Formulaire de demande indiquant les nouvelles dates de voyage-

• Photos-

• Document de voyage contenant le visa délivré mais non utilisé

- • Justificatif de l’annulation du précédent voyage (message de l’agence de voyage ou de l’organisateur de l’évènement en France)-

• Justificatif du nouveau voyage envisagé-

• Justificatif d’hébergements actualisés (réservation d’hôtel, attestation d’accueil)

- • Assurance médicale de voyage actualisée

Je suis actuellement en France, mais mon visa, ou ma carte de séjour, est sur le point d’expirer.

Pour sécuriser la présence sur le territoire des étrangers en situation régulière, la durée de validité des documents suivants, qui arriveraient à échéance entre le 16 mars et le 15 mai, bénéficient d’une prolongation automatique de leur validité de 3 mois :

• visas de long séjour -

• titres de séjour, quelle qu’en soit la nature, y compris les titres de séjour spéciaux et les attestations de fonction délivrés au personnel diplomatique et consulaire étranger

 -• autorisations provisoires de séjour -

• attestations de demande d’asile -

• récépissés de demande de titre de séjour

Si vous êtes détenteur d’un visa court séjour, vous devez vous rapprocher de la préfecture de votre lieu de séjour. Vous pourrez, dans des cas d’urgence justifiés, bénéficier d’une prolongation de visa de court séjour (dans la limite de 90 jours) ou d’une autorisation provisoire de séjour (d’une durée de 3 mois préconisée). Ces situations d’urgence sont prises en charge au cas par cas par les préfectures.

Au regard des circonstances exceptionnelles, ces prolongations de visas se font gratuitement.

De même, les personnes dans cette situation qui se trouvent dans un autre pays de l’espace Schengen doivent s’adresser aux autorités locales, qui sont compétentes pour prolonger les visas Schengen même s’ils ont été délivrés par un consulat français.

Je suis titulaire d’un titre de séjour français, d’un visa de long séjour ou d’un récépissé de demande de renouvellement de titre de séjour sur le point d’expirer, et je suis bloqué à l’étranger en raison de l’interruption des lignes aériennes.

Pourrai-je rentrer en France lorsque la situation le permettra, même si ces documents ont expiré ?

Oui, vous bénéficiez vous aussi d’une prolongation automatique de 3 mois de votre titre de séjour, de votre visa de long séjour (VLS-TS validé, VLS-T ou VLS valable 3 mois avec carte de séjour à solliciter) et de votre récépissé de demande de renouvellement de titre de séjour, sauf s’il s’agit de titres de séjour spéciaux ou de visas de long séjour délivrés au personnel diplomatique et consulaire étranger. Vous devrez en revanche veiller à rentrer en France directement, sans transiter par un autre pays de l’espace Schengen.

Je suis titulaire d’un visa de long séjour pour regroupement familial. Pourrai-je entrer en France lorsque la situation le permettra ?

Les titulaires d’un visa pour regroupement familial et dont le délai de 3 mois pour entrer en France expire entre le 16 mars et la fin de l’état d’urgence sanitaire augmentée d’un mois, pourront entrer en France pendant 2 mois à compter de la fin de cette période.

Quelles sont les catégories de personnes autorisées à entrer en France en dérogation à la fermeture des frontières ?

Il s’agit des ressortissants suivants :

les citoyens européens et les ressortissants britanniques, islandais, liechtensteinois, norvégiens, andorrans, monégasques et suisses, leur conjoint et leurs enfants, de même que les citoyens du Saint Siège et de San Marin, leur conjoint et leurs enfants ;

les étrangers qui disposent d’un permis de séjour français ou européen et qui rejoignent leur domicile, ainsi que leurs conjoints et enfants ;

les étrangers qui assurent le transport international de marchandises ;

les professionnels de santé étrangers aux fins de lutter contre la propagation du covid-19.

Si vous pensez appartenir à une des catégories ci-dessus, vous êtes invités à envoyer un courriel à l’adresse :

visas.amman-amba@diplomatie.gouv.fr pour confirmer votre situation.

Dernière modification : 27/04/2020

Haut de page