Déclaration du ministre des Affaires étrangères et européennes après son entretien avec le Président de l’autorité palestinienne

Rome, le 1er juin 2011.

Nous sommes convaincus, nous Français, avec l’ensemble des Européens, comme d’ailleurs le G8 qui a s’est réuni à Deauville, que le statu quo au Proche-Orient serait une grave erreur. Tout change dans cette région, en Égypte, en Syrie, il faut donc bouger, il faut reprendre l’initiative.

Si rien ne se passe d’ici le mois de septembre, la France par la voix de son président de la République a déjà indiqué qu’elle en tirait toutes les conséquences.

Il faut reprendre les négociations sur la base des paramètres clairement définis. Il y a eu des percées dans ce domaine, c’est notamment le discours du président Obama. Il y a aussi la réconciliation inter-palestinienne qui pour nous est une chance à saisir. Il faut repartir sur la base de la frontière de 1967, avec des échanges mutuellement consentis, travailler sur la sécurité d’Israël et puis, peut-être dans un second temps de la négociation, traiter les questions difficiles des réfugiés et de Jérusalem.

Nous souhaitons que les autorités palestiniennes puissent y réfléchir. Je tiendrai absolument le même langage demain à M. Netanyahou.

J’ai bien conscience que les choses sont difficiles. Je ne suis pas le premier à essayer de rapprocher les points de vue mais je pense qu’il y a une petite fenêtre d’opportunité dans les semaines qui viennent. Il n’y a pas beaucoup de temps, nous allons donc tout faire pour que cette chance soit saisie par les uns et par les autres.

La France est prête à convoquer, à inviter à Paris d’ici la fin du moins de juin une conférence qui relancerait ce processus.

La France a un seul but, c’est d’aider. C’est vrai que nous sommes les amis d’Israël, nous sommes les amis des Palestiniens et notre rôle est de les rapprocher car nous pensons que la paix ne peut venir que des négociations directes.

Il y a une date limite, en septembre. Il faut absolument qu’il se passe quelque chose avant le mois de septembre./.

Dernière modification : 05/06/2011

Haut de page