Communiqué de presse

Un article du journal Al-Ghad, daté du 2 mars 2020, est consacré à la suspension d’un financement de l’Agence Française de Développement (AFD) en faveur de la municipalité de Jérash qui en ignorerait les raisons. L’AFD souhaite clarifier cette information.

Entre 2017 et 2018, un programme urbain visant à promouvoir le développement économique et social de 7 villes importantes de Jordanie, dont Jérash, a été préparé par l’AFD à la demande des autorités jordaniennes (ministères du Plan, du Tourisme et de l’Administration Locale). De couteuses études d’opportunités économiques et de faisabilité de projets ont été menées durant plusieurs mois, avec l’appui des 7 municipalités sous la coordination du ministère de l’Administration locale.

Les projets d’infrastructures et d’équipements publics sélectionnés avec les municipalités, ainsi que la proposition de financement de l’AFD, ont été discutés à de nombreuses reprises avec le gouvernement jordanien, particulièrement le ministère de l’Administration locale.

Malgré ses efforts renouvelés jusqu’à la mi-2019, l’AFD, avec l’appui de l’Ambassade de France, n’a pas obtenu de réponse de la part des autorités jordaniennes sur les propositions de programme de financement, ce qui a forcé l’AFD, compte-tenu des contraintes de délais, à annuler son offre de financement, non seulement auprès de la municipalité de Jérash, mais également après des 6 autres municipalités bénéficiaires. L’annonce formelle de l’abandon a été notifiée auprès des ministères du Plan et de l’Administration locale en septembre 2019.

L’AFD reste prête à accompagner le processus de décentralisation en Jordanie et se tient à la disposition des municipalités et des médias pour toute information qu’elles souhaiteraient obtenir.

Dernière modification : 04/03/2020

Haut de page