Bazar de Noël

Mesdames,
Cher Monsieur Salameh
Chers amis

Vous avez bien voulu m’inviter à inaugurer le bazar de Noël qu’organise l’association Tamweer Jordan et dont les bénéfices seront utilisés au profit des enfants orphelins.

Si j’ai accepté votre invitation, ce n’est pas parce que je suis l’ambassadeur de France en Jordanie, ce n’est pas non plus parce que l’ambassade, au travers de ses œuvres de charité, apporte sa modeste contribution à votre entreprise ;

Pourquoi donc ?

Un des drames de notre société porte sur la gestion des solitudes, celle qui nous touche un peu plus est celle des enfants qui ont perdu leurs parents et qui se retrouvent isolés, devant faire face à de graves privations alimentaires, ne bénéficient pas de soins médicaux de base, quelques fois même n’ont pas accès à l’eau potable, au confort élémentaire que peut procurer l’électricité et pire …. ne sont pas scolarisés.

C’est cette vulnérabilité là qui m’interpelle en tant que femme, en tant que mère et qui explique que je sois venue aujourd’hui manifester mon soutien, à vous, volontaires de l’association qui apporte au quotidien : protection, soutien et surtout êtes source d’affection à ces enfants.

Je suis admirative de votre engagement et de vos objectifs à aider les enfants à prétendre à un avenir meilleur et à accéder à l’autonomie dans une société où le « paraître » prend trop souvent le pas sur la générosité du « faire ».

Enfin, je voudrais vous remercier pour tous les sourires qui m’ont accueilli cet après midi, « Un sourire est souvent l’essentiel. On est payé par un sourire. On est récompensé par un sourire. » (Antoine de Saint Exupery).

Dernière modification : 22/12/2011

Haut de page