Accueil à Paris du 25 au 29 juin 2018 d’une délégation jordanienne du secteur de la Justice

Les institutions judiciaires françaises ont accueilli à Paris du 25 au 29 juin 2018 une délégation de onze représentants du Ministère de la justice et du Conseil judiciaire de Jordanie :

- M. Hani Kanan, juge, chef de l’Inspection judiciaire ;

- Dr Thaer Al Adwan, directeur général de l’Institut judiciaire ;

- Mme Dr Nawal Al-Jawhari, présidente du tribunal de première instance d’Irbid et membre du Conseil judiciaire ;

- Dr Mohammad Naim, président du tribunal fiscal de première instance ;

- M. Ali Al Musaimi, juge, directeur de la planification et du développement du Conseil judiciaire ;

- M. Osama Suleiman, président du tribunal de première instance de Mafraq ;

- M. Ammar Al Hussaini, juge, directeur de la communication du Conseil judiciaire ;

- Mme Sawsan Mu’az, directrice des affaires juridiques du Conseil judiciaire ;

- M. Omar El Talafeeh, adjoint du secrétaire général du ministère de la justice, en charge des affaires techniques et financières ;

- Mme Heyam Al Zfefh, chef du département des infrastructures du ministère de la Justice ;

- Mme Na’ela Al Qadarji, chef du département de la planification, du développement et de la performance du ministère de la Justice.

Cette visite a été organisée par la Délégation aux affaires européennes et internationales du ministère de la justice et cofinancée par l’ambassade de France à Amman, l’Agence Française de développement et la délégation de l’Union Européenne à Amman.
La délégation était accompagnée par Cécile Octave, chef de projet gouvernance-justice à l’AFD et par Fabrice Durand, magistrat attaché régional de coopération justice à l’ambassade de France à Amman.

Cet événement ambitionnait non seulement de nourrir le dialogue bilatéral entre représentants du monde judiciaire jordanien et français, mais aussi de présenter l’expertise de la France dans le domaine de la coopération juridique et judiciaire.

Ce projet est intervenu alors que le gouvernement jordanien met en œuvre une importante réforme judiciaire.

La délégation jordanienne a notamment été reçue par le chef de l’Inspection générale de la justice, par le directeur de l’Ecole nationale de la magistrature, par le secrétaire général du Conseil supérieur de la magistrature, par la Direction des services judiciaires et par l’Agence pour l’immobilier de la justice. Une journée a été consacrée à une visite de terrain au tribunal de grande instance d’Evry.
La délégation a aussi été accueillie à l’Agence française de développement et a pu échanger avec un représentant de JCI (Justice coopération internationale).

Durant cinq journées, les membres de la délégation ont pu échanger avec leurs interlocuteurs français et s’informer sur les projets en cours ainsi que les enjeux actuels de la justice en France. Réciproquement, les discussions ont montré que les projets et sujets d’actualité de la justice en Jordanie étaient souvent proches des préoccupations de l’institution judiciaire en France.

L’accueil chaleureux reçu par la délégation jordanienne, la qualité et la diversité des interventions de la semaine, associés à une forte implication des participants dans les différents ateliers ont contribué à la réussite de ce projet.

Ces échanges riches et amicaux devraient amplifier encore davantage une coopération franco-jordanienne justice/droit née il y a plus de 20 ans et qui constitue un axe fort de la coopération bilatérale de nos deux pays.

Dernière modification : 24/07/2018

Haut de page